DÉMARCHE – ARTIST STATEMENT

(English follows)

J’approfondis les fondamentaux de la photographie et en explore les mésusages. Dans le contexte de la surabondance et de la dématérialisation de l’image, je m’intéresse à des phénomènes ténus, liés au rayonnement et à la matérialité de la lumière, de même qu’aux effets d’un encodage totalisant du réel par le numérique. Je réalise de multiples prises de vues, qui supposent le détournement ou la mise en échec de certains paramètres techniques, ou qui se superposent jusqu’à l’épuisement d’un motif photographié, voire de l’acte photographique lui-même.

En 2017, lors d’une résidence de recherche à Paris, j’ai entamé Matière noire, une œuvre photographique protocolaire qui s’inscrit dans une temporalité longue… celle de toute une vie. Matière noire consiste à photographier et superposer toutes les œuvres visuelles modernes et contemporaines dans un même fichier numérique jusqu’à l’atteinte du noir complet.

Vous trouverez dans la section œuvres des extraits de Matière noire et trois autres séries ou corpus en cours de réalisation, dont L’index, deuxième projet d’envergure après Matière noire, qui consiste à capturer tout le spectre des couleurs du visible.

*

Delving into the fundamentals of photography, I explore its misuses. In the general surfeit and dematerialization of images, I am interested in tenuous phenomena tied to the diffusion and the materiality of light, as well as in the effects of an ever-more totalizing digital encoding of the real. I take several photographs that presuppose the absence or the intentional misapplication of various technical parameters, or that are superimposed on one another to the exhaustion of the photographed motif, of even the very act of photography.

I began Matière Noire (Black Matter) in 2017, during a research residency in Paris. This procedurally photographic work is set within an extended temporality, the framework of an entire lifetime. Matière Noire consists of photographing all modern and current visual works and superimposing the images into a single digital file until full black is achieved.

In the “works” section, you will find excerpts from Matière Noire and three other ongoing series or bodies of work, including L’index, a second major project, after Matière Noire, which consists of capturing all colours in the visible spectrum.